Romuald N’Doua: “Allez contre le Courant”: Zoom sur le livre à succès AfroMaker-auteur  ivoirien

A-LAB a rencontré l’AfroMaker ivoirien Romuald N’Doua pour discuter de ses projets et de son livre “Allez contre le Courant”. Le livre porte sur la réalisation de ses projets professionnelles et personnelles mais aussi et surtout sur la quête de soi. Romuald N’Doua nous fait grâce de quelques extraits thématiques qui nous invitent à la réflexion, à l’introspection et un seul mot d’ordre transpire de ses écrits: Osez! Osez entreprendre! Osez être vous! Osez explorer l’infinité de vos potentiels et capacités! Osez aller contre le courant!  

Sur recommandation de l’auteur, le livre est à “lire avec les yeux du cœur” et si les extraits suivants vous ont plu et convaincu, commandez le livre ici pour la modique somme de 10100 FCFA avec un Retour sur investissement garanti…si vous savez lire avec les yeux du cœur.

La réalisation de soi

“…En chaque homme se trouve un potentiel inexploité [que] l’école ne peut pas vous donner. C’est gravé en vous avant votre naissance.

Chacun sur cette Terre a quelque chose à apporter au monde. Certaines personnes ont des qualifications [dans un domaine] mais réussissent dans d’autres domaines qui n’ont rien à voir avec leurs formations [initiales] et aident les autres avec le bénéfice de leur succès.

Juste pour signifier que lorsque que la puissance créatrice suscite [vous montre une vision sur un projet, un business], réjouissez-vous ! Car, parmi les 7 milliards d’habitants de la Terre, vous avez été choisi, vous être le seul à voir cela dans votre esprit alors pourquoi vous limiter à l’opinion [des autres] ?

LANCEZ-VOUS !

Evitez de créer des bruits en vous !

“ Votre entourage ne voit pas, ou n’avait pas vu, ce que vous avez dans votre esprit, alors il est fort probable qu’ils ne cautionnent pas votre projet.

Une simple opinion contraire à votre vision peut vous frustrer. Parfois, on peut vous rabaisser devant vos frères avec des expressions telles que « As-tu perdu la tête ? », « Ca ne va pas marcher » ,«Depuis tu fais même on ne voit rien  », « Il serait préférable de chercher ou te contenter de ton emploi car là-bas au moins le salaire […] suffit »

Ces propos sont très souvent tenus par les membres de votre cercle d’influence, par votre mère, vos frères ou  votre meilleur ami.

Cela crée « #des bruits » en vous! C’est l’une des causes les plus communes qui poussent les rêveurs à ne plus agir. Ainsi, on ne saisit pas les opportunités, elles finissent au fond du tiroir du doute, les soldats du découragement vous ont envahi.

Vous verrez des experts pessimistes vous asperger avec le parfum de leurs échecs ou de l’histoire des personnes qui ont échoué dans le domaine où vous voulez vous lancer.

Seule la croyance en vous et  la confiance en votre projet seront vos alliées.“

Sachez tenir [votre]  langue!

Déjà  à l’étape  de l’idée, votre  cercle d’influence vous pousse à  rebrousser chemin, mais parce que  vous avez confiance en vous, allez  contre le courant de leurs opinions, sachez  c’est déjà une première victoire.

Vous devez  absolument être  conscient de cette  tendance naturelle que  nous avons tous à raconter  nos projets. J’avais pris cette  habitude de siffler dans les oreilles  de mes proches mes mini-projets, bizarrement  à chaque fois ma motivation disparaissait.

C’est  bien beau  de parler de  son projet aux  autres, mais en réalité, vous  risquez de ne jamais le réaliser. Les  autres vous regardent comme si vous avez déjà réussi  dans ce que vous songez faire, vos paroles tuent l’énergie qui  est en vous. En  parlant, vous êtes  dans l’inaction [ et ] vous avez l’illusion  d’agir.

L’idée  de projet  que vous avez  vue dans votre esprit  grâce à la puissance créatrice  est une énergie, et vous devez la conserver. C’est  pourquoi pour garder intacte l’énergie de l’action qui  est en nous, nous ne devons pas parler de nos buts à personne.

Faite  votre business  dans le silence,  la réussite se chargera  du bruit pour vous.  Notons  que le meilleur  moyen d’empêcher les  autres de douter de vous  est de ne pas leur parler  de vos projets personnels.“

 

Commandez le livre ici.