Retour sur la Journée d’Intégration des Communautés et des Cultures 2017

[Dakar] Le 30 Juin 2017, s’est tenue à la Place du Souvenir Africain de Dakar, la Journée d’Intégration des Communautés et des Cultures (JICC).

Quoi qu’ayant vu la participation d’environ 65% des communautés conviées à cette manifestation, elle peut se réjouir d’un franc succès pour une première édition.

En effet, sur la vingtaine de nationalités ciblées, treize étaient présentes, notamment le Cap-Vert, le Congo, le Gabon, les Guinées Bissau, Conakry, Équatoriale, les Îles Comores, le Mali, le Nigéria, la RCA, la RCI, le Tchad et le Togo.

Il est nécessaire de rappeler que le but de la JICC était, au-delà de rassembler les communautés présentes au Sénégal, de les fédérer et de partir à la découverte de chacune d’elles : comment vivent-elles? Comment font-elles? Comment sont-elles? Etc.

Dans une ambiance conviviale, l’on pouvait visiter des stands garnis de mets et assister à l’exposition de tableaux d’art et d’autres objets culturels exprimant la richesse de chacun des pays présents.

L’assistance a été également gratifiée de prestations artistiques –slams, danses traditionnelles, défilés de miss, mapping, cirques, etc.– qui avaient pour mission de présenter les pays et de révéler leur culture identitaire. Une occasion d’aller à la découverte de jeunes talents.

REVIVEZ LA JOURNÉE EN IMAGES

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le tchadien s’oubliait lui-même et s’identifiait au nigérian, le togolais s’asseyait à la table du malien, le congolais acceptait le gabonais, le bissau-guinéen s’entendait parfaitement avec le cap-verdien… Et ce, en dépit de leur différence, dans la tolérance. La vision de l’instigateur de cette Journée d’intégration, «riche de nos différences, osons l’intégration», était plus que jamais acceptée et partagée.

L’initiative ayant été saluée par plusieurs communautés, le rendez-vous pour une prochaine édition, dans des conditions encore meilleures, avec plein d’autres surprises, est fortement envisageable.